_gen_img1_190

  HystĂ©rosalpingographie  ( HSG )  

Indication

  • L’hystĂ©rosalpingographie est indiquĂ©e dans diffĂ©rents cas. Elle peut ĂȘtre prescrite pour un bilan d’hypofertilitĂ©, de fausses couches Ă  rĂ©pĂ©tition. Elle peut aussi ĂȘtre effectuĂ©e s’il y a un accouchement prĂ©maturĂ© ou des saignements d'origine utĂ©rine.

Principe

  • On commence par introduire dans le vagin un produit de contraste qui est opaque aux rayons X. On prend ensuite plusieurs clichĂ©s radiologiques au fur et Ă  mesure. On suit le parcours dans l'appareil gĂ©nital du produit, lorsqu'il remplit puis dĂ©semplit l'utĂ©rus. Remarque : Cet examen ne permet pas l'exploration des ovaires.

Contre  - indications

  • L’hystĂ©rographie est contre indiquĂ©e dans plusieurs cas. notamment elle   n’est pas recommandĂ©e en cas de grossesse car cela pourrait avoir des consĂ©quences sur le foetus. Elle est aussi dĂ©conseillĂ©e lors d'infection gĂ©nitale.

[?] A quoi cela sert-il ?

  • L'hystĂ©rosalpingographie Ă©tudie la cavitĂ© utĂ©rine et les trompes qui ne sont pas visibles sur des radiographies standards.
  • Cet examen est trĂšs utile dans les bilans d’hypofertilitĂ©, d'infections rĂ©pĂ©titives, de saignements gĂ©nitaux, de douleurs…
  • Elle recherche des anomalies telles qu'une tumeur, un fibrome ou un rĂ©trĂ©cissement des voies gĂ©nitales.

[?] Qu'est-ce que c'est ?

  • Cet examen utilise les rayons x et un produit de contraste Ă  base d'iode.
  • Son principe consiste Ă  opacifier et visualiser la cavitĂ© de l'utĂ©rus et des trompes. Le produit de contraste est injectĂ© dans l'utĂ©rus grĂące Ă  une sonde. Il diffuse et tapisse les parois de l'utĂ©rus puis des trompes qui seront visibles sur les clichĂ©s grĂące aux propriĂ©tĂ©s radio opaques de l'iode.

Dans la salle d'examen, on trouve :

  • · L'appareil qui se compose d'une table basculante au-dessus de laquelle un bras articulĂ© muni d'un tube Ă  rayons x se dĂ©place.
  • · Le pupitre de commande derriĂšre lequel se trouve le personnel mĂ©dical est sĂ©parĂ© du reste de la piĂšce par une vitre plombĂ©e protectrice.

[?] Comment se préparer ?

Cet examen se réalise dans la premiÚre partie du cycle menstruel (dans les 10 jours aprÚs le début des rÚgles)

  • Il ne devra pas ĂȘtre rĂ©alisĂ© en cas de grossesse.
  • Aucune prĂ©paration n'est nĂ©cessaire.
  • Pas besoin d'ĂȘtre Ă  jeun : vous pouvez manger, boire et prendre votre traitement habituel.
  • Si vous ĂȘtes allergique, des comprimĂ©s Ă  prendre la veille et le jour de l'examen pourront vous ĂȘtre prescrits.

Apportez :

  • · La prescription de votre mĂ©decin et vos ordonnances.
  • · Vos anciennes radiographies qui permettront une comparaison.
  • · Le produit de contraste s'il vous a Ă©tĂ© prescrit.

Signalez :

  • · Si vous ĂȘtes enceinte ou pensez l'ĂȘtre pour que des prĂ©cautions soient prises.
  • · Si vous ĂȘtes allergiques.

Des rayons x : ils sont sans danger du fait des trÚs faibles doses utilisées.

ENTETES2
_gen_img1_190